villes et régions discussions, voyages, amitiés, légendes
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Forum
Juillet 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 35 le Mer 1 Déc - 22:45
Meilleurs posteurs
Ana
 
kosettebreizh35
 
monique13
 
Molly
 
eduenne
 
D@sk
 

Partagez | 
 

 la faience de quimper

Aller en bas 
AuteurMessage
kosettebreizh35
Admin
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 69

MessageSujet: la faience de quimper   Sam 7 Aoû - 17:08

Faïence de Quimper

Le décor au "Petit Breton", créé vers 1860, deviendra emblèmatique de la faïence de Quimper et donnera lieu à de muliples imitations - Henriot, vers 1925La Faïence de Quimper est produite depuis 1708 dans le quartier faïencier historique de Locmaria, près du centre ville de Quimper. Sa production s'est développée en bénéficiant les gisements d'argile de l'anse de Toulven de la présence de deux cours deau, l'Odet et le Steir et d'importantes forêts environnantes.
L'important développement de la faïence de Quimper entraînera une concurrence acharnée des manufactures locales qui s'exprimera autant dans la créativité des décors que sur les bancs des tribunaux.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kosettebreizh35
Admin
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 69

MessageSujet: Re: la faience de quimper   Sam 7 Aoû - 17:20

La Faïencerie HB Henriot a déposé de nombreuses signatures. Chacune d'entre elles nous conte la fascinante histoire des faïenceries.




la Manufacture se visite depuis plus de 100 ans ?
C'est un des tout premiers sites de tourisme économique de Bretagne avec près de 40000 visiteurs par an.

Une visite incontournable en Cornouaille car nous sommes les seuls à vous faire découvrir l'ensemble des métiers de Faïencier, depuis la création des formes jusqu'à la décoration des pièces à main levée.

Accompagné d'un guide, vous parcourez les ateliers de la manufacture et assistez au travail quotidien de nos créateurs.
Riche en informations et anecdotes sur la longue histoire de la faïencerie, cette visite d'une heure restera un moment fort de votre séjour en Cornouaille

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kosettebreizh35
Admin
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 69

MessageSujet: Re: la faience de quimper   Sam 7 Aoû - 17:22

La tradition des Blancs de Quimper remonte aux années 30. A cette époque, des artistes créent de nombreuses pièces dont les moules sont conservés dans les greniers de la manufacture. De cette collaboration est née une tendance aujourd’hui en pleine renaissance : des sculptures monochromes aux lignes sobres et puissantes, qui n’ont rien perdu de leur modernité.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kosettebreizh35
Admin
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 69

MessageSujet: Re: la faience de quimper   Sam 7 Aoû - 17:32

Historique
Jean-Baptiste Bousquet, maitre pipier (fabricant de pipes en terre ) arrive de la région de Marseille entre 1690 et 1699. Il est accompagné ou rejoint par son fils Pierre, maitre faïencier qui lui succédera en 1708. Très vite, en plus des pipes en terre, ils fabriquent toutes sortes de vaisselle en faïence. Cette vaisselle, des objets utilitaires, principalement des écuelles à soupe et des pichets est vendue régionalement par les colporteurs. Dans le même temps il y a une demande de pièces de prestige pour remplacer la vaisselle d'argent qui a été réquisitionnée et fondue par le roi Louis XIV.

Pierre Bellevaux, ouvrier faïencier de la région de Nevers, se marie avec sa fille. Il apporte les techniques et les couleurs de la faïence de Nevers Marié avec sa petite fille, Pierre Clément Coussy, héritier d'un faïencier de Rouen fait le choix de Quimper et en 1770 il emploie 80 salariés. En 1782 il laisse l'entreprise à son gendre, Antoine de la Hubaudière. A cette époque, deux autres faïenciers se sont installés à Quimper, François Ecouly puis Guillaume Dumaine de la josserie.

Après une période de baisse d'activité en quantité et en qualité, la fin du XIX° siècle voit un renouveau avec la redécouverte du "vieux Quimper", l'intérêt des romantiques, l'apport de peintres puis l'apparition du "petit breton" vers 1860.


Caractéristiques
Elle a toujours été décorée et peinte à la main.

La peinture du Quimper peut se faire sur émail, dite"à cru" ou sous émail. Cette peinture se fait au pinceau ou à l'éponge, parfois ,pour des pièces complexes avec l'utilisation d'un poncif ( calque à petits trous).

Les motifs caractéristiques traditionnels sont les motifs floraux, colorés et luxuriants et après 1860 le "petit breton" à la fois stylisé et naïf, représentant intemporel de la Bretagne.


Artistes
En 1875, Alfred Beau s'associe à la faïencerie Porquier. Il crée des décors somptueux, la série botanique à bord jaune ( dont 122 modèles différents sont recensés), les scènes bretonnes et les scènes des légendes.

Théophile Deyrolle, le fondateur de l'école de peinture de Concarneau dessine quelques pièces et les manufactures HB et Henriot éditent des pièces inspirées notamment des dessins d'Olivier Perrin.


Les faïenceries
HB Henriot : Héritière directe de la fabrique créée par Bousquet en 1699 dans le quartier de Locmaria à Quimper, HB Henriot est, de fait, une des plus anciennes entreprises françaises encore en activité. Elle est constituée de la réunion des faienceries HB et Henriot en 1969.
HB : HB sont les initiales de Hubaudière et de Bousquet.
Cette faïencerie fut fondée par Jean-Baptiste Bousquet. Par alliance, elle passa à Pierre Bellevaux puis à Pierre Caussy. En 1805, De la Hubaudière, gendre de Caussy, prenait les rènes de la fabrique.

Henriot : À l'origine une faïencerie fondée par Guillaume Dumaine elle s'appela Dumaine fils. Elle doit son nom à son troisième propriétaire Jules Henriot.
Fouillen fonde sa manufacture en 1945. Cette production est caractérisée par toute une gamme de bruns, et des pièces extrêmement originales. Son fils Maurice, en 1980, doit se séparer de ses ouvriers mais continue à assurer, seul, une petite production.
Keraluc fondée en 1946 par Victor Lucas. Il s'entoure d'artistes qui savent faire revivre le fonds ancien et aussi apporter de la nouveauté. Après 1958 elle se spécialise dans le travail du grès. Elle ferme ses portes en 1984. La marque a été rachetée par "Faïenceries de Quimper HB-Henri


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kosettebreizh35
Admin
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 69

MessageSujet: Re: la faience de quimper   Sam 7 Aoû - 17:34


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kosettebreizh35
Admin
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 69

MessageSujet: Re: la faience de quimper   Sam 7 Aoû - 17:39


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la faience de quimper   

Revenir en haut Aller en bas
 
la faience de quimper
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petit jardin de ville à Quimper (finistère sud )
» Exposition Gauguin à Quimper
» innondation à Quimper !
» [ Vidéo ] TF1 - Zoom sur Quimper
» Cathédrale St Corentin de Quimper

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Bretagne accueillante :: le forum :: histoire et légendes de la Bretagne-
Sauter vers: