villes et régions discussions, voyages, amitiés, légendes
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Forum
Juillet 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 35 le Mer 1 Déc - 22:45
Meilleurs posteurs
Ana
 
kosettebreizh35
 
monique13
 
Molly
 
eduenne
 
D@sk
 

Partagez | 
 

 les fest-noz et fest -diez

Aller en bas 
AuteurMessage
kosettebreizh35
Admin
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 69

MessageSujet: les fest-noz et fest -diez   Sam 7 Aoû - 15:22





fest-noz et fest-deiz

Un fest-noz (en breton : « fête de nuit », par opposition au fest-deiz pour « fête de jour ») est une fête traditionnelle (essentiellement un bal) en Bretagne. De nombreux festoù-noz ont lieu en dehors de Bretagne, faisant vivre la culture bretonne au-delà du territoire breton. Le pluriel breton est festoù-noz, mais les sœurs Goadec disaient festnozoù, et le français peut dire aussi des fest-noz.

Autrefois des "danses de l'aire neuve" (Dans al leur nevez) étaient organisées dans les villages afin d'utiliser l'action des danseurs pour tasser la terre de leurs sabots de bois, de façon à réaliser un sol de terre battue pour une maison ou encore une aire à battre les céréales (au fléau). Ces danses, auxquelles étaient invités tout le voisinage, explique la présence de figures incluant des battements de pied. L'Église interdisait alors les danses « kof-a-kof » (ventre à ventre ou danses de couple), mais tolérait de se tenir par le petit doigt. Dans certaines paroisses il fallait se tenir par l'intermédiaire d'un mouchoir... Ces fêtes étaient l'occasion pour les jeunes de se rencontrer et aussi de s'évaluer, sur le plan social, grâce aux habits, et celui de la résistance à la fatigue, une même danse durant parfois très longtemps avec des pas complexes et rapides demandant effort et technique.

Aujourd'hui, les danseurs recherchent le plaisir de danser en groupe pour partager un moment privilégié, tous ensemble. D'une certaine façon, participer à un fest-noz de grande taille (comme il s'en organise souvent à proximité des grandes villes bretonnes ou en Ile de France) se rapproche d'une sortie en boîte de nuit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kosettebreizh35
Admin
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 69

MessageSujet: Re: les fest-noz et fest -diez   Sam 7 Aoû - 15:23

Les danses [modifier]
Il existe des centaines de danses traditionnelles, dont les plus connues sont : les gavottes, l'an dro, l'hanter dro, le plinn et la scottish. Lors d'un fest-noz, on pratique les danses en chaîne ou en ronde (tout le monde se tient par la main), les danses en couples, et les danses « chorégraphiées », c'est-à-dire en agrémentant les danses d'éléments artistiques bien définis (enchaînements, figures, etc.).



La musique [modifier]

La musique que l'on peut entendre dans ces fêtes est de trois types : chantée a cappella (kan ha diskan, ...), en musique ou purement instrumentale. Avant l'invention des microphones et des instruments amplifiés, les instruments les plus utilisés étaient la bombarde et la cornemuse bretonne (biniou kozh), du fait de leur puissance sonore. On trouvait aussi l'accordéon diatonique, la clarinette,le violon et plus rarement la vielle à roue. Après la Seconde Guerre mondiale, la cornemuse écossaise (et biniou bras) s'est généralisée en Bretagne grâce aux bagadoù : elle a alors fréquemment pris la place du biniou-kozh. La clarinette simplifiée (treujenn-gaol en breton, ou trognon de chou) avait quasiment disparu mais elle bénéficie d'un fort regain d'intérêt depuis quelques années.

Au-delà des instruments traditionnels, il existe aujourd'hui des groupes aux tendances très variées, du rock, jazz (Diwall, Skeduz, Roll ma Yar...) au punk en passant par les mélanges de tous les pays. Les instruments à cordes (violon, contrebasse, guitare acoustique, guitare électrique, guitare basse) et les percussions nord-africaines ont été depuis longtemps adoptés. À des degrés divers, certains groupes de Fest-Noz utilisent aussi les claviers électroniques et les synthétiseurs (Strobinell, Sonerien Du, Les Baragouineurs, Plantec...). Les cuivres font actuellement de plus en plus leur apparition, apportant souvent avec eux des sonorités proches de celles des musiques des Pays de l'Est.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
les fest-noz et fest -diez
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fest-Noz Lorient samedi 02 avril 2011
» Le monde des Fest-Noz et des Fest-Deiz
» 2 octobre 2010 fest-noz Kermabon/Kermabon à Lorient
» Fest noz de l'ascension
» [31-Cugnaux] Fest Noz et Balèti d'automne, les 10 ans de BeO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Bretagne accueillante :: le forum :: histoire et légendes de la Bretagne-
Sauter vers: