villes et régions discussions, voyages, amitiés, légendes
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Forum
Juillet 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 35 le Mer 1 Déc - 22:45
Meilleurs posteurs
Ana
 
kosettebreizh35
 
monique13
 
Molly
 
eduenne
 
D@sk
 

Partagez | 
 

 Jardins bios

Aller en bas 
AuteurMessage
Ana
Admin
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Jardins bios   Mar 13 Juil - 16:15

Fleurs de mai

Personnalisez votre jardin en arrangeant avec soin les différentes variétés et les coloris, en jouant avec les nuances et la luminosité des teintes. Vous augmenterez ou estomperez les perspectives en créant une ambiance froide ou chaude, apaisante ou vivifiante. Dans un jardin, les teintes se fondent les unes dans les autres. Cependant, pour éviter à l’œil de grands contrastes, vous obtiendrez un résultat harmonieux et reposant, en associant des tons proches qui possèdent une base commune : bleu et vert, bleu et violet, jaune et vert, rouge et orange, jaune et orange. Disposez des teintes claires pour apporter un peu de lumière dans les zones ombragées. Utilisez les plus foncées pour donner une impression de profondeur. Tout est affaire d’équilibre et de dosage. Le blanc met les couleurs en valeur et leur rend leur aspect réel. Il permet de rapprocher des coloris trop contrastés et calme les scènes trop pimpantes. Le gris et l‘argent atténuent les contrastes de couleurs pures, font chanter les moindres nuances et apportent une touche raffinée. Les mariages de teintes pastel dégagent une impression de douceur et d’harmonie.

Installez vos hortensias avant les premières chaleurs de préférence au nord ou à l’ouest en situation ombragée, dans une terre de bruyère acide et bien drainée. A défaut de terrain bien acide, offrez-leur une bonne terre de jardin enrichie d’un apport de tourbe ou de terreau bien décomposé. Accompagnez-les durant tout l’été en les arrosant copieusement le soir. Aspergez délicatement fleurs et feuillage.

Coupez les fleurs fanées des bulbes à floraison printanière. Laissez sécher complètement le feuillage des tulipes et jacinthes avant de les déterrer. Si vous manquez de place, arrachez-les avec une motte et laissez-les mûrir en jauge au potager. Nettoyez-les fleurs de rhododendrons, de camélias et d’azalées défleuries. Mettez en place les fuchsias, surfinias, pélargoniums et les plants d’annuelles à floraison estivale. Semez en place les fleurs annuelles rustiques et les zinnias, coréopsis, immortelles, lin, œillets d’Inde, belle-de-jour et belle-de-nuit. Enfouissez les graines en surface à la griffe ou au râteau et éclaircissez après la levée. Plantez les clématites à floraison hivernale, passiflores et capucines tubéreuses. Semez en place soucis, centaurées, bleuets sauvages, clarkias, godétias, pavots annuels, statices, capucines, reines-marguerites et pavots de Californie. L’arum, l’hysope, le gazon d’Espagne, la pavot d’orient, l’iris, le rudbéckia, l’aster, la bourrache, le bleuet, la marguerite, le trèfle, le fuchsia, l’aubriète, la coquelourde sont des fleurs utiles et faciles à cultiver dans un jardin écologique. Au moment de la floraison, supprimer les fleurs flétries, sauf celles conservées comme porte-graine. Apporter un paillis au pied des grandes vivaces. Enlever les protections des plantes frileuses. Nettoyez la rocaille. Arrosez les nouvelles plantations par temps sec. Plantez tous les bulbes à floraison estivale (dahlias, cannas) et binez, désherbez dans les massifs. Dans le midi, bouturez les bambous, la passiflore, le yucca, le cotylédon, les lavandes, les sédums, les asters. Eboutonnez les pivoines pour obtenir de grosses fleurs. Décorez votre balcon ou votre tonnelle avec des ipomées très faciles à cultiver. Semez-les en place en terre légère et très fertile et en situation bien ensoleillée. Pendant l’été, conservez la fraîcheur du sol en arrosant copieusement en soirée et prenez le temps de supprimer les fleurs fanées afin de prolonger la floraison. Bouturez les rameaux de la lavatère car son pied vieillit prématurément. Pour prolonger la durée de floraison des hémérocalles, procédez à un nettoyage quotidien : brisez le pédoncule en son milieu d’un coup sec, en se gardant de léser les jeunes boutons. Ainsi, une inflorescence produira des fleurs pendant plus de 10 jours. Asters, solidagos et autres fleurs d’automne ont déjà des tiges courtes. Pincez l’extrémité des pousses afin que les tiges florales d’automne soient plus nombreuses et moins hautes. Arrosez par temps sec. C’est également le moment de procéder au toilettage des fougères, pour éviter que les vieilles frondes ne gênent le développement des plus jeunes. Coupez à leur base les organes secs, roussis ou abîmés. Agissez en fin de journée car les fougères sont très sensibles à une baisse d’humidité ambiante. N’abimez pas le cœur de la rosette excessivement sensible. Les débris de taille de la fougère constituent l’un des meilleurs paillis qui soit, exempt de maladie. Le souci est une fleur qui se cultive très facilement. Il est un excellent allié dans les massifs fleuris doublé d’un intérêt phytosanitaire : il repousserait les nématodes du sol… Sans parler de son utilisation en substitution du safran et dans les potages.

Installez vos bulbes de dahlias en plein soleil dans un sol riche en humus et plutôt frais. Arrosez légèrement et laissez en l’état jusqu’à ce que les nouvelles feuilles apparaissent. Les excès d’eau lui sont beaucoup plus néfastes que les carences. Laissez faire la pluie et n’intervenez qu’en cas de sécheresse avérée. Pincez les pousses à l’aisselle des feuilles de vos dahlias, permet de canaliser la sève vers l’extrémité et développer une fleur unique en bout de tige. La suppression du bouton terminal entraîne une ramification de la plantes qui peut être souhaitable chez les espèces de bordure à fleurs de petite taille. Celles-ci seront plus nombreuses. Les pincements doivent se faire à un stade précoce.

Les tiges de certaines fleurs deviennent très vite hautes, ce qui les fragilise. Dès maintenant, placer des tuteurs ou d’autres soutiens (il en existe de très beaux en fer forgé dans le commerce) en prenant bien soin de ne pas abîmer les racines et le feuillage. Pour les plantes touffus, placer 5 à 6 tuteurs tout autour et raccordez-les avec un fil de fer. Cette structure sera vite masquée par la croissance de la plante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bretagne-breizh.forumdediscussions.net
 
Jardins bios
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trucs et astuces "bios" pour vos jardins et potagers
» jardins et massifs de vivaces
» Jardins médiévaux : vos visites..
» Chrysanthème des jardins (semis)
» Bégonias des jardins (begonia semperflorens)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Bretagne accueillante :: le forum :: Jardins-
Sauter vers: